pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Macron fait le point, Melania Trump entre en campagne, le Tour de France se prépare
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mardi 25 août. Voici votre Newsletter du Matin.


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Macron fait le point, Melania Trump entre en campagne, le Tour de France se prépare

1 -  Une rentrée sous le signe du coronavirus. Emmanuel Macron préside un Conseil de défense pour faire le point sur la situation sanitaire, marquée par un rebond épidémique. Le détail des différents protocoles mis en place dans les entreprises, les établissements scolaires ou les grands rendez-vous sportifs ou culturels sera discuté puis annoncé dans le courant de la semaine.

2 - Aux Etats-Unis, Melania Trump entre en campagne. La première dame va prononcer son discours ce soir en direct depuis le Rose Garden de la Maison-Blanche. Selon une biographie publiée en juin par la journaliste Mary Jordan (prix Pulitzer 2003), Melania Trump voudrait s'investir davantage pour la réélection de son mari qu'elle ne l'a fait en 2016. Pour en savoir plus, cliquez ici.

3 - La préparation du Tour de France n'est pas simple. A quatre jours du grand départ à Nice, l'organisateur ASO doit rencontrer aujourd'hui les représentants des 22 équipes cyclistes engagées pour cette 107e édition. Le rendez-vous évoqué par le journal L'Equipe, qu'ASO n'a pas souhaité commenter auprès du JDD, permettra de faire un point sur le protocole sanitaire.

L'ACTU À VENIR

Olivier Véran au JDD : "Nous sommes dans une situation à risque"

Lire la suite

Epicentre de l'épidémie au début de l'année, la Chine a-t-elle vaincu le coronavirus?

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Ce qu'il faut savoir sur le traitement au plasma autorisé aux Etats-Unis par Donald Trump

Donald Trump, lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche. (Reuters)

Qu'a dit le président américain? L'annonce est intervenue à la veille du début de la convention républicaine. Donald Trump a décidé d'autoriser en urgence de la transfusion du plasma sanguin de personnes guéries du coronavirus à des patients hospitalisés. Quelques minutes seulement avant le début de la conférence de presse du président américain, l'agence américaine du médicament (FDA) l'avait devancé en faisant part de cette autorisation, qui est de son ressort et non de celui du chef de l'Etat. Le milliardaire américain s'était plaint ces derniers jours de la lenteur de l'agence du médicament américaine à approuver des traitements, mettant en cause "l'Etat profond". 

Est-ce un remède efficace? La transfusion de ce plasma qui contient des anticorps vise à permettre aux malades d'éliminer plus vite le virus et de limiter les dégâts sur l'organisme. Si le traitement a déjà produit des résultats, son efficacité exacte fait encore débat. Et il présente un risque d'effets secondaires et de transmission d'agents infectieux. Mais la FDA autorisait déjà la transfusion de plasma de personnes remises du coronavirus sous certaines conditions, dans le cadre d'essais cliniques ou pour des malades en situation désespérée.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Le conservateur William Kristol : "Face à Trump, les modérés du parti républicain ont capitulé"

Lire la suite

Covid-19 : les enfants sont-ils contagieux?

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Le mystère des mutilations de chevaux en France

Un cheval en Haute-Garonne, en 2017. (AFP)

Depuis janvier, une quinzaine d'équidés - chevaux, poulains, poneys, ânes - ont été mutilés selon des procédés similaires en France. Dernier en date, un cheval égorgé dans un champ des Côtes-d'Armor la semaine dernière. Est-ce l'œuvre d'un gang agissant selon un rituel macabre, voire satanique? Les enquêteurs sont à la recherche d'un mot d'ordre en ce sens sur le dark web. Mais aucune hypothèse n'est privilégiée. La Ligue française pour la protection du cheval (LFPC) a alerté les gendarmes sur une secte condamnée pour maltraitance animale lors d'un procès en 2015. Il s'agissait déjà de chevaux.

Pour les spécialistes, seuls des connaisseurs ont pu agir de la sorte. "Attraper une bête la nuit, ce n'est pas évident, explique Bertrand Neveux, administrateur de la LFPC. L'instinct du cheval est de fuir. Et pour leur faire ces atrocités, il a fallu leur mettre un licol, ce qui est technique." La précision avec laquelle certains organes ont été prélevés suppose aussi des connaissances en anatomie.

👉 Pour en savoir plus sur cette histoire, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

En Auvergne, une entreprise veut fabriquer un masque connecté contre le Covid-19

Lire la suite

Blanche Gardin au JDD : "J'ai un dégoût assez profond pour le monde numérique"

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>