pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Un match, des masques et un sauvetage.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mardi 18 août et le stress commence à monter pour les fans du PSG : le club de football tentera ce soir de décrocher une place en finale de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Sans plus attendre, voici votre Newsletter du Matin.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le PSG en demi-finale, l'allocation de rentrée scolaire et un procès historique au Liban

Neymar et Eric Maxim Choupo-Moting après leur victoire contre l'Atalanta Bergame. (Reuters)

1 - Ils ont brisé le plafond de verre et visent maintenant le toit de l'Europe. Ce soir à 21 heures, les joueurs du PSG se mesurent aux Allemands du RB Leipzig en demi-finale de la Ligue des Champions. Et cette fois-ci, le prodige Mbappé devrait être titulaire.

2 - Les familles les plus modestes reçoivent aujourd'hui l'allocation de rentrée scolaire. Face à la crise économique, elle a été revalorisée de 100 euros par le gouvernement et s'échelonne entre 469,97 et 503,91 euros par enfant scolarisé, selon son âge.

3 - Le verdict est attendu aujourd'hui dans le procès par contumace de quatre membres du mouvement pro-iranien du Hezbollah, accusés d'avoir pris part à l'assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005.

L'ACTU À VENIR

"Les conséquences psychiatriques du Covid-19 sont devant nous et pour longtemps"

Lire la suite

5G en France : une rentrée sous haute tension

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la proposition d'étendre le port du masque en entreprise

Le gouvernement veut renforcer le protocole sanitaire dans les entreprises (ici dans un entrepôt de Combs-la-Ville). (Sipa)

Les entreprises, premier foyer de contamination. L'épidémie accélère en France et ce sont les entreprises, publiques et privées, qui représentent le principal foyer de contamination. Selon Santé Publique France, 24% des clusters repérés entre 9 mai et le 11 août se sont formés en entreprises. Fréquentation, promiscuité et lieux clos favorisent la propagation du virus. Tous les secteurs d'activité et types de société sont concernés. Et le pire est peut-être à venir : au retour des vacances estivales, les salariés vont de nouveau se presser autour de la machine à café.

Ce que propose Elisabeth Borne. Le gouvernement compte renforcer les mesures de protection, après avoir assoupli le protocole de déconfinement rédigé en mai. Dans une interview au JDD , la ministre du Travail, Elisabeth Borne, souhaite que le port du masque soit étendu "dans les salles de réunion où il n'y a pas d'aération naturelle, les espaces de circulation…" Faut-il aussi en porter en open spaces? La ministre compte saisir le Haut conseil de santé publique sur le sujet et sur la pertinence d'installer des vitres de plexiglas entre les bureaux. Le télétravail reste aussi recommandé et doit être mis "en place chaque fois que c'est possible dans les zones de circulation active du virus".

Ce qu'il va se passer maintenant. Après l'ouverture de concertations avec syndicats et patronat vendredi, Elisabeth Borne présentera ses propositions aujourd'hui aux partenaires sociaux. Elle sera accompagnée du secrétaire d'Etat Laurent Pietraszewski. L'objectif est d'appliquer ces nouvelles règles "d'ici à la fin août", indique la ministre.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Au Liban, la France tente l'impossible

Lire la suite

Le masque, nouvelle source d'incivilités et de violences entre les citoyens

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Déjà très populaire, le président portugais aide à sauver deux nageuses

Marcelo Rebelo de Sousa (à gauche) a aidé ces deux femmes à regagner la plage. (Capture d'écran SIC-Noticias)

Depuis dimanche, une vidéo fait le tour des réseaux sociaux au Portugal et au-delà. On y voit un homme porter secours à deux nageuses. Des images virales comme on en voit beaucoup circuler l'été. Mais cette fois-ci, le héros s'appelle Marcelo Rebelo de Sousa. Il a 71 ans, et c'est le président.
Le week-end dernier, Marcelo Rebelo de Sousa passait quelques jours dans l'Algarve et en a profité pour faire la promotion du tourisme local devant quelques journalistes. La petite troupe était sur une plage lorsque le chef de l'Etat a aperçu deux nageuses en difficulté. Il s'est alors jeté à l'eau. Rejoint par un autre nageur et par un homme en jet-ski, il a aidé les deux femmes à regagner le sable. "Elles se sont retournées, ont avalé beaucoup d'eau et ont été incapables de faire demi-tour, de remonter ou de nager en raison de la force du courant", a-t-il ensuite expliqué aux journalistes ébahis.
De quoi renforcer la popularité du Président, apprécié pour sa gestion de la pandémie et pour son côté Monsieur-Tout-le-Monde. En mai, il avait été photographié en simple short et tee-shirt à la queue d'un supermarché. Un calcul politique pour ses détracteurs et une marque de simplicité pour d'autres. En juillet, selon le journal local Expresso, Marcelo Rebelo de Sousa, élu en 2016 à ce poste honorifique, rassemblait 61% d'opinions favorables.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

PSG : Neymar-Mbappé, histoire d'une fusion

Lire la suite

iBanFirst : la banque en ligne des PME a levé 21 millions d'euros sur Zoom pendant le confinement

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>