pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Lyon y croit, l'UE se réunit, Obama parle
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mercredi 19 août  et votre nuit a peut-être été courte si vous avez fêté la qualification du PSG en finale de la Ligue des champions! Voici votre Newsletter du Matin.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Lyon vise l'exploit, l'UE cherche l'apaisement, Obama s'exprime 

Lyon doit accomplir un nouvel exploit ce soir contre le Bayern Munich. (Reuters)

1 - Après Paris, Lyon? Encore impensable il y a dix jours, une finale de Ligue des champions franco-française inédite pourrait voir le jour après la victoire hier soir du PSG face à Leipzig (3-0). Mais pour cela, l'Olympique lyonnais doit éliminer le Bayern Munich ce soir (à 21h, sur TF1 et RMC Sport) et s'offrir la première finale européenne de son histoire.

2 - Avant cela, les vingt-sept pays membres de l'Union européenne se réunissent à la mi-journée par visioconférence pour aborder en urgence la situation en Biélorussie. Objectif : éviter le "scénario du pire" et encourager "le dialogue national", selon l'Elysée.

3 - Enfin, tard dans la nuit, Barack Obama sera le dernier à s'exprimer de la journée à la convention  démocrate aux Etats-Unis. Preuve de son extrême popularité, c'est lui qui aura le plus de temps pour parler parmi tous les ténors du parti qui s'expriment aujourd'hui. Le candidat Joe Biden, lui, prononcera son discours demain.

L'ACTU À VENIR

A gauche, une rentrée politique dispersée

Lire la suite

Port du masque "systématisé" dans les entreprises : quelles sont les sanctions encourues en cas de manquement?

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Présidentielle aux Etats-Unis : pourquoi la poste américaine est au centre de l'élection

Donald Trump est accusé de vouloir détruire la poste américaine à des fins électorales. (Reuters)

Quel est le problème avec le vote par correspondance?  Donald Trump est accusé par ses opposants de tout faire pour rendre impossible le vote par correspondance, qui pourrait selon lui favoriser son adversaire, Joe Biden. Le patron de la poste, un proche du président américain, avait même lancé une réforme qui aurait pu impacter l'élection, avant de la suspendre hier. Des machines de tri jugées obsolètes avaient été supprimées, des boîtes à lettres retirées des rues, et le courrier arrivait en retard car les facteurs ne pouvaient plus travailler en heures supplémentaires. En raison de la crise sanitaire, le vote par courrier, utilisé depuis des années aux Etats-Unis, doit être plus largement déployé pour l'élection présidentielle. 80 millions de bulletins pourraient être traités par le service postal américain, soit plus de la moitié des bulletins de vote.

Une stratégie de Donald Trump?  "Ses dénonciations régulières du vote par correspondance comme 'frauduleux' préparent le terrain psychologique à son refus des résultats des élections en cas de défaite", explique au JDD Anne Deysine professeur émérite à l'université Paris Nanterre. Lundi, le Washington Post a même évoqué un scénario noir : le soir de l'élection, Donald Trump pourrait être en tête selon les premiers résultats du vote physique et se déclarer vainqueur de l'élection, même en l'absence du décompte des nombreux bulletins par correspondance. Pour éviter leur prise en compte dans les résultats finaux, il pourrait arguer de possibles fraudes.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

EXCLUSIF. "Nous n'étions pas prêts" : le récit au jour le jour du Pr Pialoux face à la crise du Covid-19

Lire la suite

Ecoles, masques : qu'ont décidé nos voisins européens face à l'augmentation des cas de Covid-19?

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Le transfert d'un hockeyeur fait polémique en Israël

Eliezer Sherbatov sous les couleurs d'Oswiecim. (AFP)

En Israël, le hockey sur glace est loin d'être une priorité, et pourtant, ce sport qui compte environ 700 licenciés dans le pays n'a jamais autant fait parler depuis quelques jours au sein de l'Etat hébreu. En cause, la décision du capitaine de la sélection israélienne, Eliezer Sherbatov, de signer avec le club de la ville polonaise d'Oswiecim, où se situe l'ancien camp d'extermination de Auschwitz. Très critiqué, le joueur de 28 ans, qui a grandi au Canada, répond qu'il veut "donner de l'espoir".

"En étant un joueur clé pour remporter le championnat surtout dans cette ville-là, c'est comme si je jouais en même temps pour les victimes de l'Holocauste, a-t-il expliqué. Un Juif est revenu et il va gagner pour vous." Le débat a rebondi en Pologne où l'on goûte peu les critiques israéliennes. Sur Twitter, le mémorial d'Auschwitz a sèchement répondu à un rabbin qui accusait Eliezer Sherbatov de "trahison", estimant que le hockeyeur israélien "comprenait mieux" l'histoire que lui.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Respect ou non du port du masque : ce que nous apprennent les travaux sur le préservatif

Lire la suite

Avec "Mignonnes", la réalisatrice Maïmouna Doucouré transforme l'essai

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>