pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Un match au Portugal, un vaccin en Russie, des alpagas en Allemagne.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mercredi 12 août  et vous vivez les dernières heures de l'épisode caniculaire. Météo-France maintient toutefois 15 départements du nord du pays en vigilance canicule rouge, tandis que la quasi-totalité du territoire est en vigilance jaune pour les orages. Sans plus attendre, voici votre Newsletter du Matin.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le PSG vise les demies, une Charte pour les plages et une restructuration pour la compagnie Hop!

L'attaquant du PSG, Mauro Icardi.

1 - Le PSG face à son destin : incapable de dépasser les quarts de finale de la Ligue des Champions depuis qu'il appartient au Qatar, le club de la capitale a une occasion en or, ce soir à 21 heures, face à l'Atalanta Bergame. A Lisbonne, le PSG sera toutefois amoindri (Verrati blessé, Mbappé diminué, Di Maria suspendu).

2 - Des gestes face à la pollution : la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, lance aujourd'hui à Biarritz une Charte pour des plages sans déchet plastique destinée à toutes les communes du littoral français. Elle s'organise autour de 15 gestes concrets à mettre en œuvre pour réduire la quantité de déchets plastique qui arrivent en mer.

3 - Une compagnie face à la crise : la direction de Hop!, la filiale d'Air France,  devrait préciser à l'occasion d'un nouveau CSE (comité social et économique) extraordinaire les mesures de restructuration de l'entreprise. Comme annoncé début juillet, plus d'un millier de postes devraient être supprimés entre 2021 et 2023.

L'ACTU À VENIR

CARTE. De Pantin à Fréjus, les partis préparent leur rentrée politique et une année 2021 cruciale

Lire la suite

Les films en salles cette semaine : "Voir le jour", "Light of My Life", "The Crossing"

Lire la suite


SPONSORISÉ PAR LE PACTE

En Arabie Saoudite, des femmes et du cinéma

Conduire, entrer dans un stade de foot, devenir policière ou voyager sans l'accord d'un tuteur : depuis quelques années, les saoudiennes voient leurs droits s'étendre, dans une visée certes économique (l'objectif est d'augmenter d'ici dix ans le taux d'emploi des femmes de 22 à 30%), mais aussi sociale, avec un desserrement progressif de l'emprise religieuse et masculine.

Des avancées qui vont de pair avec une libération culturelle : alors que les cinémas sont ouverts depuis à peine deux ans, le film d'une femme sort pour la première fois dans les salles du Royaume, et raconte l'histoire d'une femme médecin qui se présente aux élections municipales. Des deux côtés de l'écran, une révolution.

The perfect candidate, d'Haifaa Al-Mansour, sortie le 12 août


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Ce que l'on sait de "Spoutnik V", le vaccin russe contre le Covid-19

Vladimir Poutine, mardi, lors d'une visioconférence avec plusieurs membres de son gouvernement. (Sipa)

Poutine annonce un vaccin russe contre le Covid-19. Le maître du Kremlin en a lui-même fait l'annonce hier : "Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré", a lancé Vladimir Poutine. Le vaccin en question a été développé par le Centre de recherches en epidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleïa. Baptisé "Spoutnik V" (V comme vaccin), en référence au satellite soviétique qui a été le premier engin spatial mis en orbite, il devrait être mis en circulation le 1er janvier 2021.

Un vaccin qui brûle les étapes. Jusqu'ici, la Russie n'a pas publié d'étude détaillée des résultats de ses essais permettant d'établir l'efficacité de ce produit. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recense bien le projet russe parmi la vingtaine de vaccins actuellement en développement, mais celui-ci ne serait associé qu'à la phase 1 de l'essai clinique sur des humains. Le fonds souverain impliqué dans son développement a pourtant assuré hier que la phase 3 - la dernière - commencerait aujourd'hui. Avant même d'attendre les résultats, Moscou compte lancer dès la fin août ou en septembre la production de son produit.

Une question de prestige. En l'absence de garantie scientifique, l'annonce faite par Vladimir Poutine vise d'abord à mettre la Russie en première ligne de la course mondiale au vaccin. Le fait d'accéder à la phase 3 pour le projet russe n'est pourtant pas en soi une première mondiale puisque, selon la dernière synthèse de l'OMS, six autres projets ont déjà atteint ce stade.

👉 Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Rebond de l'épidémie en France : ce que disent les chiffres

Lire la suite

Masques : de Berlin à Pékin, à chaque pays ses tarifs

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
En Allemagne, des alpagas aident les délinquants psychiatriques

La pédagogue Silke Lederbogen, en charge du programme en Allemagne, au côté d'un patient et des alpagas de la clinique de Mainkofen. (AFP).

Dans la région de Bavière, la clinique de Mainkofen, qui prend en charge des délinquants atteints de troubles mentaux, compte de drôle de thérapeutes : des alpagas, ces animaux à fourrure originaires d'Amérique du sud. Les camélidés viennent canaliser les émotions des patients qui trouvent une échappatoire à leur quotidien. Ils peuvent ainsi quitter pour un temps leur chambre et se rendre dans la ferme située sur le terrain de l'établissement. Les participants à ce programme pionnier dans le pays nourrissent la dizaine d'alpagas, les promènent, brossent leur pelage, pansent leurs blessures ou nettoient leurs étables.

Le recours aux animaux pour soigner ou en tout cas apaiser des problèmes psychiatriques, mais aussi des troubles du comportement comme l'autisme ou des handicaps physiques, est ancien. Le pédopsychiatre américain Boris Levinson en a décrit les bénéfices dans les années 1950, après l'avoir lui-même constaté grâce à son chien : l'un de ses patients, un enfant autiste, avait commencé à s'ouvrir à son contact. La pratique de la zoothérapie, appelée aussi "médiation animale", s'est toutefois surtout développée ces 20 dernières années, y compris en France, avec des projets thérapeutiques et des formations professionnelles.

Chevaux, dauphins, ânes, chats… L'animal a un effet catalyseur sur le patient, ce qui lui permet de calmer ses angoisses ou d'améliorer son empathie. Plus largement, les Activités assistées par l'animal (AAA), qui n'ont pas de dimension thérapeutique, viennent éduquer ou améliorer le bien-être de certains publics, comme les seniors ou les enfants.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Infiltration d'Encrochat par des gendarmes spécialistes : comment la messagerie des criminels est tombée

Lire la suite

Bien avant Neymar, Camargo, le premier Brésilien du PSG a connu un destin tragique

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>