pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

De nouvelles restrictions, un débat
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le mardi 6 octobre. Voici votre Newsletter du Matin.


Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
De nouvelles restrictions à Paris, vote sur les néonicotinoïdes, le couple présidentiel auprès des aidants

A partir d'aujourd'hui, une jauge d'un client pour 4 m2 sera appliquée dans les grands magasins comme aux galeries Lafayette (Sipa)

1. Nouvelle série de mesures pour Paris et la petite couronne. A partir d'aujourd'hui et pour quinze jours, de nouvelles restrictions sont appliquées en "zone d'alerte maximale", comme l'instauration d'une jauge limitée pour les centres commerciaux ou l'interdiction des fêtes de mariages et des soirées étudiantes. Concernant les bars, fermés, et les restaurants, ouverts sous conditions, on vous en dit plus dans notre topo d'actu un peu plus bas 👇

2. Les néonicotinoïdes dans l'Hémicycle. C'est aujourd'hui que les députés voteront le projet de loi controversé permettant la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes pour préserver la filière betteraves. Ce week-end, dans le JDD, Nicolas Hulot a appelé les parlementaires à "ne pas voter" le texte.

3. Le couple présidentiel au soutien des aidants. Aujourd'hui, c'est la 10e journée nationale des aidants en soutien aux 8 à 11 millions de personnes qui s'occupent d'un proche âgé, malade ou handicapé. Emmanuel et Brigitte Macron rencontreront, ce matin à Paris, l'équipe de la Plateforme handicap répit des aidants (Phare) liée à l'association Œuvres de secours aux enfants (OSE).

L'ACTU À VENIR

L'OMS, Greta Thunberg, Angela Merkel… Qui sont les favoris pour le Nobel de la paix?

Lire la suite

Intempéries : Emmanuel Macron attendu dans les Alpes-Maritimes

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Face au Covid-19, des restrictions différentes selon les bars et les restaurants

Depuis aujourd'hui à Paris, les bars sont fermés pour quinze jours. (Sipa)

De nouvelles restrictions à partir d'aujourd'hui. Le préfet de police de Paris a listé hier de nouvelles restrictions pour quinze jours dans la capitale et en proche banlieue (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), afin de lutter contre la progression inquiétante du Covid-19. Parmi celles-ci, la fermeture des bars. En zone d'alerte maximale (Paris et petite couronne, métropole Aix-Marseille et Guadeloupe) comme en zone d'alerte renforcée (Bordeaux, Lyon, Nice, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier), les restaurants peuvent rester ouverts mais selon un protocole plus strict : distance d'un mètre entre chaque table, six convives maximum par table contre dix auparavant, port du masque sauf lors de la consommation des plats...

Des répercussions importantes sur l'économie du secteur.  L'Union des métiers des industries de l'hôtellerie (Umih) s'est dite hier auprès de l'AFP "extrêmement alarmée" de ce nouveau coup dur pour un secteur déjà durement éprouvé. Sur le premier semestre de l'année, 144.000 emplois ont déjà été supprimés, selon les statistiques de l'Insee publiées le 8 septembre. L'institut doit actualiser ce bilan ce matin avec les chiffres de l'été. Selon les calculs de l'Umih, 250.000 personnes pourraient être au chômage sur 2020.

Au fait, quelle est la différence entre un bar et un restaurant? Pour l'Etat, c'est la vente d'alcool qui distingue les deux types d'établissement. Celle-ci est l'activité "principale" d'un bar quand, à l'inverse, elle est considérée comme une activité "accessoire" ou "exceptionnelle" pour les restaurants. Les agents de l'Etat ou les policiers se basent sur un autre critère pour effectuer leurs contrôles : dans un restaurant, le client doit être assis à table et la consommation d'alcool doit obligatoirement accompagner un plat - on ne peut pas s'y attabler pour prendre un seul verre de vin.

👉  Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Séparatisme, communautarisme, islamisme... Ce que ces mots veulent vraiment dire

Lire la suite

Présidentielle américaine : le vote catholique, sous-estimé et pourtant crucial dans le match Biden-Trump

Lire la suite




Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Ces neuf pays qui ne sont toujours pas touchés par le Covid-19

Des paradis comme celui de la République de Palau ne sont toujours pas touchés par la pandémie. Mais l'impact économique de la crise y est dévastateur. (Sipa)

Samedi, les îles Salomon, un archipel de 685.000 habitants situé au nord de l'Australie, ont annoncé avoir enregistré leur premier cas de coronavirus, un étudiant récemment arrivé des Philippines à la faveur d'un vol de rapatriement. Officiellement, il ne reste plus que neuf pays échappant au virus, tous des Etats insulaires situés dans l'océan Pacifique : Kiribati, les Îles Marshall, les Etats fédérés de Micronésie, Nauru, Palau, les Samoa, les Tonga, Tuvalu et le Vanuatu.

La plupart de ces îles vivent en autarcie depuis le printemps, ayant fermé leurs frontières. Dans certains pays, comme les Marshall, les bateaux de pêche qui ont été dans les pays infectés sont interdits de revenir à leur port d'attache. Mais cela ne les empêche pas de subir la crise économique qui accompagne la pandémie. Le tourisme et la pêche sont en effet les principaux moteurs de croissance de ces petits pays. Avec la pandémie, les hôtels ont dû fermer et les exportations de poissons ont dû être gelées, entraînant des pertes financières importantes et un niveau de chômage élevé.

Hors Océanie, un seul pays n'a officiellement pas de cas déclaré de Covid-19 : le Turkménistan. Mais il paraît difficile de le comptabiliser dans la liste des pays non touchés tant la dictature en place limite l'accès aux informations. En juillet dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a bien réussi à y envoyer une mission – confirmant l'absence de cas déclaré -, mais la visite des émissaires onusiens a été très encadrée. Dans leur rapport, ils ont d'ailleurs invité le Turkménistan à se comporter comme si le Covid-19 "était en train de circuler".

👉  Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Mort du créateur Kenzo Takada : en mars dernier, il racontait son quotidien et ses projets au JDD

Lire la suite

La Maison-Blanche sur petit écran : comment les présidents américains ont inspiré les créateurs de série

Lire la suite




Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>