pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Une mosquée en sursis, une juge attendue.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le lundi 26 octobre. Voici votre Newsletter du Matin. Excellente semaine à toutes et tous (et bonnes vacances à ceux qui en profitent) !


L'épidémiologiste Dominique Costagliola sur le Covid-19 : "On recule pour sauter encore plus mal"

Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Décision attendue pour la mosquée de Pantin, nouvelle conférence sociale à Matignon et vote crucial aux Etats-Unis

1 - Le ­tribunal administratif de ­Montreuil (Seine-Saint-Denis) se prononce aujourd'hui sur le recours déposé par le recteur de la mosquée de Pantin contre sa fermeture décidée par le gouvernement.  Cette fermeture provisoire a notamment pour cause la diffusion sur le compte ­Facebook du lieu de culte d'une vidéo accusatrice contre le professeur d'histoire Samuel Paty, mais pas seulement. 👉 On vous en dit plus ici.

2 - Le Premier ministre, Jean Castex, réunit syndicats et patronat pour une deuxième conférence sociale, après celle du 17 juillet. Il s'agira de faire "un point d'étape" sur les chantiers lancés depuis au ministère du Travail, notamment ceux en réponse à la crise. La reprise de l'épidémie pourrait en impacter plusieurs et notamment entraîner un nouveau report de l'application de la réforme de l'assurance chômage.

3 - Aux Etats-Unis, à huit jours de la présidentielle, le Sénat américain à majorité républicaine doit valider aujourd'hui la candidature de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême. Cette magistrate conservatrice avait été désignée par Donald Trump, désireux d'avancer à marche forcée sur cette nomination avant le scrutin, au grand dam des démocrates qui voulaient attendre le verdict des urnes.

L'ACTU À VENIR

Hommage à Samuel Paty, lutte contre l'islamisme : Blanquer précise au JDD ses mesures pour la rentrée scolaire

Lire la suite

Présidentielle en Côte d'Ivoire : la crainte du retour des violences meurtrières

Lire la suite


En partenariat avec L'OFFICE DU TOURISME DE LISBONNE

Le Palacio de la Pena, trésor architectural de Sintra

Difficile de faire plus pittoresque ! A une trentaine de kilomètres de la capitale portugaise, le Palacio de la Pena dresse ses façades jaunes et rouges sommées de créneaux et ponctuées de tours et tourelles sur l'une des cimes de la Serra de Sintra. Dominant la ville de Sintra, cet étonnant palais d'été, que fit édifier le roi consort Fernando II sur les ruines d'un monastère, est aujourd'hui un site incontournable pour qui séjourne à Lisbonne. A son architecture éclectique et son parc paysager, incarnation du Romantisme du XIXe siècle au Portugal, s'ajoute la possibilité de visiter l'intérieur restitué dans son aspect du tout début du XXe siècle, époque de ses derniers occupants royaux.

Pour en savoir plus, cliquez ici


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Ce que peut encore faire le gouvernement pour éviter le reconfinement

Samedi à Lyon, l'une des villes les plus touchées par l'épidémie. (Sipa)

La situation sanitaire continue de se dégrader. Est-il encore temps d'éviter un reconfinement général en France? L'exécutif veut tout faire pour éviter d'en arriver là. Mais nombre d'épidémiologistes jugent que la situation l'exige déjà. Le nombre de contaminations quotidiennes a dépassé hier les 50.000, un record (contre 1.000 à 1.500 cas détectés début août). Or c'est inévitable : les contaminations d'aujourd'hui se traduiront dans dix jours par un bond d'hospitalisations, puis d'admissions en réanimation. L'effet des couvre-feux adoptés il y a une semaine en ­Île-de-France et dans huit métropoles sera bientôt observable. "Nous devons attendre le milieu de semaine, pour voir si une tendance se dégage sur plusieurs jours", indique au JDD le ministère de la Santé.

Les options qui restent. Pour éviter de nouvelles restrictions, chacun peut d'abord adopter un comportement "pro-actif", en se limitant à des activités prioritaires et en réduisant ses relations à quelques personnes. L'épidémiologiste Yves ­Coppieters, de l'Université libre de Belgique, ­suggère de ­s'astreindre pendant trois semaines à un "autoconfinement choisi".
-> Sinon, la mesure de couvre-feu pourrait être maintenue, renforcée (modification de l'horaire, dès 19 heures par exemple) ou étendue à d'autres départements.
-> Les épidémiologistes militent aussi pour imposer le télétravail partout où c'est possible, et pour certains de limiter le retour en classe ou même de fermer les écoles.
-> Un confinement à la carte est aussi possible, avec une restriction des déplacements dans les zones où le virus est le plus actif et l'hôpital en tension.
-> Enfin, des reconfinements locaux ont été mis en place en ­Espagne ou en Allemagne. Pour le ministère de la Santé, l'option n'est "pas inenvisageable".


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

EXCLUSIF. Le rapport de l'Institut Montaigne qui déconstruit les idées reçues sur les quartiers populaires

Lire la suite

Comment François Hollande surveille le congrès du PS

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Quand la Formule 1 s'allie au cyclisme

Le Mercedes AMG F1 Team a signé en décembre 2019 partenariat de cinq ans avec Ineos. (DR)

Hier, le sextuple champion du monde britannique de F1, Lewis Hamilton, a remporté le Grand prix du Portugal et battu le record du nombre de victoires dans cette discipline (92), devant Michael Schumacher. Son compatriote Tao Geoghegan Hart a remporté au même moment le Tour d'Italie cycliste, à 25 ans. Le rapport entre ces deux sacres? L'écurie Mercedes du premier et l'équipe Ineos du second peuvent goûter chacune à la victoire de l'autre, grâce à leur partenariat signé l'an dernier.

Cet accord prévoit un partage de connaissances "en matière de science, de technologie, de performances humaines et de stratégie de course", comme l'indiquait Dave Brailsford, le manager du Team Ineos. Pour l'essentiel, Mercedes apporte son expertise en matière d'aérodynamisme et de technologies autour du carbone, utilisé pour concevoir les monoplaces comme les cadres des vélos ; des ingénieurs ont été détachés.

Ce n'est pas la première fois que les deux sports s'allient. De 2008 à la fin de cette saison, l'écurie anglaise McLaren aura été associée à la formation Bahrain. Et en janvier dernier, Williams et l'équipe naissante Israel Start-Up Nation se sont à leur tour rapprochées. Pour Frédéric Grappe, directeur de la performance de l'équipe Groupama-FDJ, "la Formule 1 est une référence technico-scientifique", même s'il "il y a beaucoup d'images dans ce type de partenariats". Il admet toutefois que les technologies utilisées sont "similaires". L'inspiration ne fonctionne pas à sens unique : des pilotes ont pris des conseils auprès de cyclistes sur l'acclimatation à la chaleur et la préparation physique.

👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

EXCLUSIF. Decathlon, Peugeot, EDF, Leclerc, Leroy Merlin : le Top 50 des entreprises préférées des Français

Lire la suite

Terry Gilliam des Monty Python qui joue dans "Adieu les cons" : "Je suis le porte-bonheur de Dupontel"

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>