pornBLOCK

hidden_text

Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

Une commémoration, des recommandations et des discussions
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le vendredi 13 novembre. Voici votre Newsletter du Matin. Bonne journée à toutes et à tous.



Covid-19 : pourquoi les Français sont si réticents au vaccin

Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Les attentats du 13-Novembre, cinq ans après ; vers un report des élections et les ministres de l'Intérieur européens en réunion

Commémoration des attentats de Paris et Saint-Denis l'année dernière. (Sipa)

1 - Commémoration. Le cinquième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, qui avaient fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis, sera commémoré ce matin en présence du Premier ministre, Jean Castex, et des ministres de la Justice et de l'Intérieur, Eric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin. En raison de la crise sanitaire, seuls la maire de Paris, Anne Hidalgo, quelques élus et les présidents de trois associations de victimes assisteront à la cérémonie.

2 - Recommandations. L'ex-président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré remet aujourd'hui au Premier ministre, Jean Castex, ses conclusions quant à un éventuel report des élections départementales et régionales, prévues en mars. Un consensus politique se dessine en faveur du mois de juin. 
👉 Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus.

3 - Réunion. Après le mini-sommet rassemblant plusieurs dirigeants européens mardi, autour de la lutte commune contre le terrorisme, les 27 ministres de l'Intérieur de l'Union européenne se réunissent en visioconférence. Seront aussi abordés le renforcement des frontières extérieures de l'Europe et la réforme du droit d'asile.

Choisissez les prochaines personnalités préférées des Français qui postuleront dans le prochain Top 50 du JDD.  Cela ne vous prendra que quelques minutes, en écoutant ou non du Jean-Jacques Goldman. Jusqu'au 29 novembre, vous pouvez choisir celles et ceux que vous souhaitez voir candidater dans notre traditionnel classement réalisé par l'Ifop depuis 1988.

👉 Pour voter, c'est ici 👈

L'ACTU À VENIR

Coronavirus : une quinzaine de pays européens ont commencé à inverser la courbe des contaminations

Lire la suite

La gendarmerie lance un appel à témoins pour retracer l'itinéraire de Michel Fourniret et de Monique Olivier

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Confinement : Jean Castex maintient le statu quo mais souhaite un allègement pour les vacances de Noël

Jean Castex jeudi soir lors de sa conférence de presse. (Sipa)

Une tendance positive mais à confirmer. Le Premier ministre, Jean Castex, a dressé un premier bilan du reconfinement lors d'une conférence de presse hier après-midi. "En moyenne, sur sept jours, nous observons une baisse [du nombre de cas] de l'ordre de 16%, a-t-il indiqué. Cette évolution doit être interprétée de manière positive mais prudente."

Statu quo dans les deux prochaines semaines. En attendant que cette tendance positive se confirme et se répercute sur le nombre d'hospitalisations, il a jugé qu'il "serait irresponsable de lever, ou même d'alléger, le dispositif" pour le moment. Pendant les deux prochaines semaines, les règles du confinement resteront donc inchangées. En parallèle, les contrôles de police vont s'intensifier.

Une possible ouverture des commerces après le 1er décembre. "Des premières mesures d'allègement pourraient intervenir à compter du 1er décembre", a ajouté Jean Castex, mais elles seraient "strictement limitées aux commerces". D'autres établissements, jugés plus propices aux contaminations, resteraient donc fermés, "comme par exemple les bars, les restaurants et les salles de sport". Du côté des particuliers, les attestations seraient toujours à l'ordre du jour.

Un objectif : un allègement pour les vacances de Noël. "Notre objectif est de pouvoir permettre un nouvel allégement au moment des vacances de Noël, afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d'année en famille", a affirmé Jean Castex. Tout en prévenant aussi que ces célébrations ne pourraient pas "se tenir de la même manière que d'habitude".


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Samuel Paty, 13-Novembre... Christophe Naudin, rescapé du Bataclan et professeur d'histoire se confie

Lire la suite

Coronavirus : comment les autres pays européens font face à la seconde vague de l'épidémie

Lire la suite



Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Le Vendée-Globe, la plus grosse des bêtises?

Eric Bellion sur le Vendée-Globe. (Jean-Marie Liot/Comme un seul homme)

Le Vendée-Globe, c'est avant tout une course aux émotions. Convaincu par cette idée pour l'avoir lui-même expérimentée, Eric Bellion vous donne rendez-vous chaque semaine – et à partir de demain – dans l'émission Télématin, sur France 2. Le marin, arrivé en neuvième position lors de l'édition 2016-2017 de cette course autour du monde sans escale et sans assistance, va raconter l'ascenseur émotionnel vécu par les skippers. Toujours en quête de nouveauté, il a choisi un récit centré autour de ses dix péchés capitaux des hommes de mer.

Premier d'entre eux, demain, la bêtise, avec le benjamin de la flotte, le Suisse Alan Roura, au parcours hors norme. "Je l'ai vécu et je peux vous dire que là, au pied de ce gigantesque mur de 44.000 kilomètres seuls en mer pendant trois mois, ce qu'ils ressentent, c'est mon premier péché capital : la bêtise!" 

Et d'expliquer : "Le Vendée-Globe, c'est le placement financier le plus bête du monde! Moi j'ai dû trouver 3 millions d'euros, je suis arrivé 9e et j'ai gagné 15.000 euros... Celui qui remporte la course touche 160.000 euros. En comparaison de l'effort pour y participer, c'est une goutte d'eau! Mais on ne le fait pas pour l'argent. Les skippers sont des chevaliers et des poètes. Ils y vont pour l'exploit et la beauté, pas pour la prime."

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

La production de cornichons relancée en France, dans la Sarthe et le Loir-et-Cher

Lire la suite

"Mon prof, ce héros" : une vingtaine d'écrivains rendent hommage aux enseignants

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>